Construire une clôture

84% of 100%

Si vous voulez réaliser une clôture ou une séparation de jardin, il faut commencer par considérer les points suivants :

  • Quel est l'objectif de la clôture et quelles sont les exigences qui en découlent ?
  • Quel impact aura-t-elle sur votre jardin ou votre maison ?
  • Tenir compte de l'effet sur la luminosité et l'ombrage.
  • La clôture doit-elle résister à des chocs, provoqués par exemple par des enfants ou des chiens ?
  • Voulez-vous qu'elle soit occultante ou laisse passer la lumière ?
  • C'est toujours une bonne idée de consulter les voisins pour savoir ce qu'ils en pensent. Vous pourriez même partager les frais !


Généralités
Vous devrez peut-être obtenir un permis pour construire la clôture. Dans le doute, consultez les services de l'administration locale.

  1. Types de clôtures

    Clôture grillagée
    Une clôture grillagée s'installe assez rapidement et c'est l'une des clôtures les plus économiques et les plus faciles à entretenir.

    Mur en gabions
    Les casiers en fil de fer remplis de pierres ou d'écorce sont de plus en plus utilisés pour créer des séparations de jardin. Ce type de clôture est assez facile à réaliser, mais des fondations solides sont indispensables pour les casiers remplis de pierres.

    Haie végétale
    Une haie se plante facilement, mais elle devra être taillée régulièrement. Végétaux adaptés : lierre sur grillage, conifères, buis, hêtre et pin. Ce type de clôture protège moins bien contre les intrusions.

    Écrans bois
    Le bois est un matériau naturel dans un jardin et il se prête bien à la construction de clôtures. Vous avez le choix entre différents types de bois, arbres européens ou essences exotiques. Le coût et le mode d'installation dépendent principalement de la hauteur et de la structure choisies pour la clôture.

     

  2. Délimitation de la clôture

    Déterminez l'emplacement de la clôture et aplanissez le sol autant que possible. Mesurez la longueur totale et repérez la position des piquets principaux et intermédiaires. Divisez en sections égales. Les piquets principaux se placent à l'extrémité des planches horizontales, qui ont une longueur de 4 m. Commencez par faire un croquis d'ensemble et déterminez ensuite les matériaux et dimensions nécessaires. Après avoir délimité la clôture, vous pouvez marquer la hauteur de 1,8 m. Tendez un cordeau pour assurer le bon alignement des piquets.

  3. Conseil!

    Clôtures standards

    Un large choix de clôtures, avec sections et matériaux divers, est proposé dans les jardineries. La plupart ont des longueurs et hauteurs déterminées, et sont de qualité et de prix variables.

  4. Planches verticales alternées

    Une clôture en planches verticales alternées donne un effet d'espace et d'intimité à la fois, et laisse passer l'air librement. Choisissez des planches et piquets en pin imprégné ou autre bois pour le jardin. Planches horizontales : 1,8x14,5x400 cm. Planches verticales : 1,8x14,5x180 cm. Piquets : 6,8x6,8x270 cm

  5. Espacement des planches

    Les piquets principaux se placent tous les 4 m et les piquets intermédiaires tous les 2 m. Prenez soin de respecter l'écartement des planches verticales sur toute la longueur des 4 m. Posez ensuite les planches de l'autre côté en face des ouvertures. Les planches verticales se fixent sur 3 grandes planches horizontales supportées par les piquets. Ces planches peuvent avoir les mêmes dimensions que les planches verticales, à l'exception de la longueur. Vissez les planches verticales sur les longues planches horizontales.

  6. Combien de planches ?

    Disons que vous avez choisi de faire une clôture de 180 cm de haut. Si vous utilisez des planches 1,8x14,5 cm avec un espacement de 7 cm, il vous faudra 5 planches par mètre à l'avant et 4 planches par mètre à l'arrière. Ce qui fait 9 planches par mètre de clôture. Donc, si la longueur de la clôture est de 12 m par exemple, on arrive à un total de 12 x 9 = 108 planches verticales de 180 cm. En ce qui concerne les longues planches horizontales, vous aurez besoin de 3 planches de 4 m pour chaque section. Une clôture longue de 12 m comprend 3 sections, ce qui fait en tout 9 planches horizontales de 4 m.


    Prévoyez quelques planches verticales supplémentaires pour parer à tout imprévu. Utilisez des vis en acier inoxydable ou galvanisé 4x30 mm pour fixer les planches. Calcul du nombre de vis pour les longues planches horizontales : 3 x 3 vis par planche x 9 = 81 vis. Et pour les planches verticales : 108 x 3 = 324. Total : 81 + 324 = 405 vis.

  7. Repères

    Pour indiquer l'emplacement des piquets, posez des repères devant le cordeau (avec des bâtons, par exemple), parce que les marques faites sur le cordeau ne seront plus très visibles quand vous creuserez les trous.Le placement des piquets sera beaucoup plus aisé et rapide si vous vous faites aider. Il sera nettement plus facile, par exemple, d'enfoncer les piquets dans le sol et de poser les longues planches horizontales.

  8. Creuser les trous des piquets

    On commence par les piquets d'angle ou principaux. Utilisez une bêche ou une tarière pour creuser un trou étroit, profond de 60 à 80 cm. Il faut creuser directement à la verticale pour une bonne fixation des poteaux. Si le sol est sec, il peut être intéressant d'humidifier le sol car les trous sont alors plus faciles à creuser. Vous pouvez aussi utiliser des supports ou pieds de poteau que vous enfoncez directement dans le sol.

  9. Protéger le bois

    Les piquets doivent être traités jusqu'à une hauteur de 10 cm au-dessus du sol pour éviter le pourrissement. Vous pouvez utiliser divers enduits ou du goudron pour protéger le bois. Ou encore de la résine acrylique, qui est totalement étanche une fois durcie. Autre solution : placer les piquets dans des tuyaux en PVC de grand diamètre.

  10. Mise en place des piquets

    Placer le piquet dans le trou, conformément à la ligne repère. Montez sur un escabeau et enfoncez le poteau avec soin au moyen d'une masse, jusqu'à ce que le sommet se trouve à la hauteur du cordeau.Vérifiez avec le niveau à bulle que le piquet est bien vertical après chaque coup donné avec la masse. Si le piquet se met à tourner et perd son alignement, vous pouvez corriger cela en vous aidant d'un serre-joint placé sur le piquet. Portez des gants de travail pour vous protéger des échardes.

  11. Couler le béton

    Vous pouvez immobiliser le piquet avec du béton. Préparez le mélange que vous coulerez dans le trou. Proportions : 1 kg de sable grossier, 1 kg de gravier et 0,5 kg de ciment. Vous pouvez aussi verser du mortier à prise rapide dans le trou et ajouter l'eau ensuite. Assurez-vous que les piquets sont verticaux et bien alignés : contrôlez avec un niveau à bulle ou un fil à plomb. Pour finir, tassez fermement avec le manche de la masse.

  12. Piquets intermédiaires

    Placez les piquets intermédiaires le long de la clôture, conformément aux repères. Au besoin, tendez un cordeau entre deux piquets principaux et assurez-vous que les piquets sont tous correctement alignés à leur sommet.

     

  13. Niveau d'eau

    Pour vérifier que les sommets des piquets sont tous alignés, utilisez un niveau d'eau ou un tuyau transparent rempli d'eau. Contrôlez l'absence de bulle d'air dans le tuyau.Sinon, vous avez toujours la possibilité de scier le sommet des piquets à la bonne hauteur ultérieurement.

     

  14. Fixer les planches horizontales

    Commencez par la planche inférieure et vissez-la en place juste au-dessus du sol. Contrôlez l'horizontalité avec le niveau à bulle. Percez des avant-trous de vis pour éviter de fendre le bois. Utilisez 3 vis à chaque extrémité de la planche. Fixez ensuite la planche supérieure, puis la planche intermédiaire. Contrôlez la bonne fixation des planches et vérifiez l'horizontalité avec le niveau à bulle.

  15. Le serre-joint : une main supplémentaire

    Il est plus facile de fixer les planches sur les piquets en utilisant un serre-joint pour les maintenir en place. Il est préférable de monter une section de clôture à la fois, parce qu'il y a toujours le risque d'avoir fait une erreur avec les mesures.

  16. Pose des planches verticales à l'avant

    Commencez par la première planche du côté le plus visible, par exemple près de la maison. Utilisez toujours le niveau à bulle ou le fil à plomb pour contrôler. Il peut être utile de confectionner quelques cales en bois de 7 cm que vous placerez entre les planches.Contrôlez régulièrement l'espacement des planches, car la largeur des planches peut varier.

  17. Pose des planches verticales à l'arrière

    Après avoir posé les planches avant, recommencez au début. Tracez une ligne médiane dans l'espace libre entre les planches déjà en place.À cette ligne doit correspondre le centre de la planche verticale à poser à l'arrière. C'est une bonne idée de tracer tous les repères centraux pour les planches. Vérifiez que tout est bien d'équerre et correctement aligné à l'aide du niveau à bulle ou du fil à plomb.

  18. Portes

    Il peut être utile d'aménager une porte dans la clôture. La largeur standard est de 90 cm, la hauteur correspondant à celle de la clôture. Pour améliorer la solidité et empêcher les déformations, fixez deux planches en diagonale à 45°°.Les piquets pour la porte sont installés de la même façon que les autres piquets de la clôture. Vous aurez besoin de : charnières, verrou ou serrure à clé, vis et écrous. Si nécessaire, installez deux piquets de plus grande taille des deux côtés et posez une traverse de renfort pour répartir le poids de la porte.

     

  19. Chapeaux

    Protégez les piquets avec des embouts ou chapeaux pour empêcher la pénétration de l'eau de pluie qui ferait pourrir le bois. Autre possibilité : utilisez du feutre bitumé fixé avec des clous ou sciez le sommet en biseau.

Note

Noter ce guide détaillé.

Construire une clôture

4.2
4.2 of 5

499 total

  • 5
    309
  • 4
    89
  • 3
    30
  • 2
    20
  • 1
    51